La révolution en marche


cest_pas_grave

Dans son dernier éditorial de la revue municipale, imprimée à 1 150 000 exemplaires, la maire de Paris se réjouit d’avoir grâce à l’initiative du budget participatif donné la :

«  Parole au peuple

Face à la crise que traverse la démocratie française, Paris fait le choix de donner la parole au peuple pour refonder le pacte républicain, retisser la cohésion sociale et libérer l’avenir. Cette révolution pacifique vise à abolir les frontières qui séparaient le local du global, la discussion de la décision et la proposition de la réalisation. Elle s’attache à convaincre les Parisiens de ne pas renoncer à exercer les responsabilités que leurs aînés ont conquises de haute lutte. Elle invite chacun d’entre eux, quels que soient son origine, son âge ou sa nationalité, à faire entendre sa voix.

C’est dans cet esprit que les Parisiens ont été invités à prendre les commandes d’une partie du budget municipal. Cette première expérience de démocratie directe s’est traduite par des débats passionnés et des choix audacieux. Son succès ouvre la voie à d’autres expériences similaires au terme desquelles notre collectivité, en libérant la parole, l’imagination et l’initiative, pourra envisager avec confiance les nombreux défis qui l’attendent.Ce mouvement se traduit dans tous les domaines de la vie de la cité. De l’extension des prérogatives des conseils de quartier au renforcement du rôle des pétitions en passant par le développement de la participation en ligne, chaque composante de la démocratie parisienne s’ouvre à l’influence directe des Parisiens.

Ce renouveau de la participation est un élément clé de la solidité et de la solidarité de la société parisienne. En cette période hivernale si difficile à traverser pour les plus vulnérables, il dessine un horizon de confiance vers lequel, ensemble, les Parisiens sont prêts à avancer. »

40 475 Parisiens, soit un peu moins de 2 %, ont voté pour ce budget. Chaque votant pouvait choisir 5 projets.

« Rendre la rue aux enfants » – dépenser 1 M€ pour équiper 20 rues de Paris de barrières repliables et 0,5 M€ pour y tracer des marelles – est arrivé en 7ème position et sera réalisé. Ouf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *