Disparition des bouses

vache sympa
Le méthane est un gaz à effet de serre (GES) d’une durée de vie plus limitée mais à l’effet bien plus intense que le dioxyde de carbone (CO2). Notamment parce qu’il se transforme en ozone, un polluant atmosphérique ultra-puissant. Au total le méthane émis a une action 25 fois plus intense sur l’effet de serre que le CO2. Et malgré un volume d’émissions bien plus faible que le CO2 il engendre un peu plus de 15% de l’effet de serre « anthropique ». Celui qui est mauvais pour le climat.

Ce qui n’a pas échappé aux institutions européennes : ce 28 octobre, le Parlement européen examinait donc une proposition de la Commission concernant pour la première fois les émissions de méthane, avec un objectif de réduction de 30 % d’ici 2030.

Mais voilà dans l’Union européenne l’agriculture est responsable de 40 % des émissions de méthane. Ce qui fait quand même 6 à 7 % des GES. En France c’est plutôt 9 %. A vrai dire seul l’élevage contribue à la production de méthane. Par la fermentation entérique des ruminants, pour 87 %, et la décomposition des déjections animales, pour 13 %.  Ce qui fait par exemple qu’en France les rots et les bouses de vaches font autant pour l’effet de serre – et contre le climat – que l’ensemble des émissions de CO2 des poids lourds et des utilitaires légers diesel.

Mais comme l’a élégamment formulé un député européen « le Parlement européen n’a pas encore le pouvoir d’empêcher les vaches ni de péter, ni de roter». Et fort de son bon mot et soucieux d’éviter à ses collègues « d’être ridicules aux yeux de l’Europe entière » ce membre de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates a proposé que les États membres puissent exclure du compte de leurs émissions anthropiques le méthane entérique.

Suggestion retenue par le Parlement. Pas question d’imaginer réduire le nombre des bovins, modifier leur régime alimentaire ou les modes d’élevage ; le meilleur moyen de résoudre un problème c’est de l’ignorer.

C’est en tout cas ce que semble penser M. Andrieu, l’euro-député français qui a défendu sa position avec tant de brio.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *