Les Français prêts à travailler plus

35-heures

Selon un sondage paru dans Le Parisien le samedi 27 septembre les Français ne tiennent pas tant que ça aux 35 heures. Interrogés sur les propositions du Medef, 61% des sondés seraient d’accord sur l’idée de «revenir sur la durée légale du travail».

En revanche ils sont une nette majorité pour ne rien modifier en matière de retraite et de jours fériés :  plus des deux tiers (69%) des Français interrogés refusent de « reculer l’âge légal de départ à la retraite »et près des trois quarts (73%) s’opposent à la « suppression de deux jours fériés par an pour allonger la durée annuelle travaillée »,

Surprenant. C’est la la moins importante des modifications – moins de 1 % d’augmentation du temps de travail – qui est la moins acceptée. S’agissant de la retraite, on aurait pu penser que l’augmentation continue de l’espérance de vie – de l’ordre de 4 mois par an – qui a représenté 8 ans sur les trente dernières années amènerait les Français à accepter l’augmentation corrélative de la vie professionnelle.

Mais c’est la durée hebdomadaire du travail qui devrait être augmentée. Sur celle-ci les Français ne seraient pas si conservateurs qu’on le dit.

Au fait qui cette durée légale concerne-t-elle vraiment ? Pas les indépendants, pas les artisans, pas les agriculteurs, pas les professions libérales, pas les cadres et les salariés au forfait. Et dans nombre de petites entreprises – dans la restauration et le bâtiment notamment – les horaires sont parfois élastiques.

Bon nombre des 61% des sondés qui estiment qu’on pourrait revenir sur les 35 h doivent en fait déjà travailler plus, voire beaucoup plus.

Les Français sont peut-être bien conservateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *