Une «innovation démocratique majeure d’envergure mondiale» à Paris

Fete de la Musique

Depuis le 24 septembre 2014, tous les Parisiens, à partir de l’âge de 7 ans, sont invités à «prendre les clés de leur budget». Comme promis lors de sa campagne la maire de Paris a décidé, comme d’autres villes l’ont déjà expérimenté, la mise en place d’un budget participatif. Ce budget participatif parisien «permettra de renforcer les liens entre les citoyens, leurs institutions et leurs élus. Il contribuera également à assurer toujours plus de transparence dans la gestion des finances publiques, de pédagogie de l’action publique et permettra pour [sic] la Ville de bénéficier de l’expertise et de la créativité des Parisiens sur leur environnement immédiat».

Et comme «les citoyens veulent certes décider mais ils veulent le faire sur des choses réellement importantes» ce budget participatif sera d’emblée le plus important au monde : 426 millions d’euros sur 6 ans, 5 % du budget d’équipement de la ville.

Dans un premier temps ce sont 15 projets à l’échelle de Paris tout entier qui sont soumis au vote des habitants en vue d’en choisir 5. De projets majeurs tels que la rénovation des kiosques des parcs de Paris ou l’achat de deux piscines temporaires à des actions plus anecdotiques telles que l’installation de 100 tipis sur les berges de la Seine pour permettre aux petits Parisiens de fêter leur anniversaire ou l’installation de barrières sur vingt tronçons de rue afin qu’ils puissent trois heures par semaine jouer dans la rue sans risquer d’être écrasés.

Des fiches décrivent ces projets pour lesquels 20 millions d’euros sont prévus en 2015.

Elles n’indiquent pas les coûts de fonctionnement. Mais pourquoi s’en préoccuper ? Le budget de la ville de Paris dépasse les 8 milliards d’euros annuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *